Avis sur le jeu Mother Russia Bleeds sur PC

mother-bleeds-russiaLes amateurs de beat’em all à l’ancienne et les adeptes de bons pixels et de sonorités rétro se réjouiront avec Mother RussiaBleeds, un jeu conceptualisé par le studio « le Cartel ». Il a été édité par « Devolver Digital », la firme qui a aussi publié des jeux subversifs comme Shadow Warrior, Broforce, HatofulBoyfriend ou Hotline Miami. Ce jeu mariant la nostalgie et la modernité nous ramène à Russie dystopique pendant dans la Guerre Froide. Une période où les mafias sans scrupules gouvernaient.

Scénario et graphisme

motherrussiableedsQuatre personnes, Sergeï, Boris, Natasha et Ivan, sont kidnappés et une fois réveillé, ils se retrouvent dans un laboratoire secret du gouvernement qui développe la nekro. Après leur évasion, ils vont tenter de chercher pourquoi ils ont été kidnappés et soutiennent la guérilla locale tout en tentant de lutter contre la forte dépendance de la nekro. Malgré la simplicité du pitch de départ, le jeu bénéficie d’un scénario et d’une narration assez efficaces. Ils se présentent sous forme de panneaux de textes sans voix qui défilent.

Côté graphisme, tout a été pensé jusqu’au petit détail. Effectivement, les nombreux sprites ont été bien soignés. Cela touche nos quatre héros, la galerie des mobs à casser par palettes de douze, mais aussi des autres personnages qui vont du simple clochard jusqu’à l’homme de main patibulaire, en passant par les forces de l’ordre sans oublier la plupart des ennemis super gras. Un soin particulier a été aussi accordé sur les niveaux du jeu. Cela s’aperçoit sur les animations au stage 8 de Streets of Rage.

Le Gameplay

Le concept du jeu repose sur une base de beat’em all 2D. Les déplacements de votre avatar peuvent s’effectuer en profondeur afin de faire face aux nombreux ennemis. Le gameplay embarque deux boutons deux boutons d’attaque (faible et forte) et une choppe qui permet de projeter, de plaquer au sol ou de défoncer à grand coup de tête ses adversaires. Le saut, quant à lui, permet de donner un coup et une prise aérienne. Aussi, vous pouvez vous sortir des situations difficiles ou d’effectuer une attaque plus puissante avec le Dash. Avec toutes ses possibilités, vous pourriez adapter votre manière de jouer selon votre adversaire qui présentera devant vous. Ajouté à tout cela, vous pourrez gérer la nekro.

Le parcours

mrbPour débuter, il vous faudra choisir un avatar parmi les quatre héros. Il faut savoir que chacun d’eux possède ses propres caractéristiques de force et de vitesse. Pour plus de satisfaction, ajoutez le friendly fire pour que l’aventure soit en joyeux bazar. Le jeu propose deux fins différentes et lors de votre parcours, vous allez bénéficier d’un accès à une arène par niveau. Le bestiaire de chaque stage permet de se procurer une nouvelle drogue aux effets différents si on parvient à voir le bout de la 10ème vague, qui sera assez difficile. Cela se confirme avec une impression d’avoir été assez mal calibrée, car des pics gigantesques sur certains passages devront être recommencés plusieurs fois avant de vraiment arriver à la fin.

Bref, riche en contenu et mariant nostalgie et modernité, ce jeu aurait été parfait avec un mode en ligne. Malgré tout cela, il fera le ravissement de beaucoup.